UMP Lyon, Droite Sociale Rhône

Circulation

Tout bon Viennois a déjà pesté au moins une centaine de fois contre les embouteillages viennois. Et ils sont nombreux : quais pajot de l’entre de vienne nord jusqu’à la place Saint-Louis, et de l’entrée de vienne sud à la place Saint-Louis (encore), monté bon accueil, et ne parlons pas du centre-ville. Enfin si parlons-en justement ! Depuis des années, je me suis toujours demandé pourquoi une fois au centre-ville, il était si difficile d’en sortir ! Mais une fois que l’on voit le plan de la ville et les sens de circulation, tout s’éclaire :

L’évacuation des voitures par le nord est très difficile. Elle l’est d’autant plus que, pour des raisons de sécurité, la sortie par la rue Victor Hugo n’emmène plus que vers Malisol à l’est. La seule échappatoire possible se fait soit cours Romestang, puis cours Brillier, puis le quai Jean Jaures surchargé, ou bien via rue de bourgogne puis encore le quai Jean Jaures ! Bref, un vrai piège où l’automobiliste viennois brule son carburant au grand damne de son portefeuille, de l’environnement, et de ses nerfs.

La situation semble désespérée, pourtant, si l’on regarde encore une fois la carte de vienne on peu noter un axe, une rue reliant le centre-ville à la place Saint-Louis. Cette rue,  la rue marchande, est fermée depuis de nombreuses années à la circulation. Et cette fermeture à la circulation provoque un triple mal. Tout d’abord, elle a complètement asphyxié les commerces en bas de cette rue, ensuite on l’a vu, elle prive les Viennois d’un axe de sortie, enfin, elle prive les Viennois  d’un accès supplémentaire au futur parking de Cuvière. Il est donc temps à mon avis de rouvrir à la circulation cette rue, avec bien entendu des restrictions : tout d’abord, ne pas l’ouvrir à double sens, mais uniquement du centre, vers la place Saint-Louis, en suite, comme dans la rue de Bourgogne, il faudrait la rendre semi-piétonne, avec une limitation à 30 km/h. Et vous qu’en pensez-vous ? Faut-il rouvrir à la circulation la rue marchande ?

Faut-il rouvrir à la circulation la rue marchande ?

  • Non (57%, 8 Votes)
  • Oui (36%, 5 Votes)
  • Sans avis (7%, 1 Votes)

Participants : 14

Loading ... Loading ...

À voir également :

Partager/Enregistrer

Les personnes qui pratiquent régulièrement la RN7 connaissent souvent de très importants problèmes de circulation qui commencent dans la montée bon accueil (parfois au niveau du collège Grange) pour se terminer comme par magie une fois le feu avec le croisement du quai Etienne Rey passé. Je dis bien comme par magie, car passé ce feu, il n’y a plus de retenue. Il faut dire qu’aux heures de pointe, cet axe routier est particulièrement chargé. En observant également les 50m en amont de ce feu, j’ai remarqué un certain nombre de voiture (une douzaine) en stationnement le long du trottoir. Pour se stationner à cet endroit, il faut faire un créneau, une manœuvre pas forcément évidente qui prend un certain temps, et qui bloque la circulation. On arrive même dans certaines situations où le temps que la manœuvre se fasse, le feu soit redevenu rouge. Comme indiqué plus haut, la circulation étant dense, le moindre grain de sable détraque toute la machine, et là c’est presqu’un galet que nous avons. Cette situation est particulièrement grotesque lorsque l’on sait qu’il existe des parkings immenses juste de l’autre côté de la rue, mais aussi 100 mètres plus loin (parking du super marché Champion) comme vous pouvez le voir sur l’image suivante (j’ai placé les 2 feux tricolores du sens descendant, les 3 parkings, et la ligne rouge symbolise le stationnement en question):

Ne devrions nous pas supprimer ces places de stationnement en les remplaçant par de larges trottoirs de ce feux jusqu’au croisement de la rue de Charavel ? Je pense que cela répondrait à ce problème de circulation et rendrait l’avenue plus agréable. Pour aller plus loin, je pense également qu’un meilleur réglage des feux est sans doute nécessaire. La durée du feu vert est elle suffisante ? Faudrait il également d’autres retenues de voiture plus en amont par des feux tricolore, ou bien par un aménagement de la chaussée plus contraignant et qui force à modérer l’allure ? Je pense que cette solution aurait le double avantage de pouvoir également répondre à l’autre problème de la RN7 : la sécurité. Que pensez-vous de ces 2 solutions ? N’hésitez pas à réagir en laissant vos commentaires ou en me contactant par mail: Email_protection_robots_spammeur

Vous l’avez surement remarqué, mais la semaine dernière les revêtements quai Jean-Jaures et quai Pajot ont été partiellement refait. Il était temps car la chaussée était particulièrement en mauvais état. Dommage par contre que ce n’est été que partiellement car du fait du trafic très important, la chaussée est dans son ensemble assez « fatiguée », et donc dangereuse.

Je profite également de cette note pour plaider pour une remise en état et à une réflexion (et surtout à des actions) sur la sécurité de la plupart des voiries de la ville, mais aussi et surtout de routes principales qui amènent à vienne notamment la RN7. Cette dernière traverse plusieurs établissements scolaire (de tête Collège Grange, Lycée Agricole, Collège Bon accueil, et enfin Ecole primaire Avenue Berthelot) est emprunté par des camions de 33 tonnes et est surtout très en pente (11%) sans qu’aucun aménagement : ralentisseurs, interdiction aux poids lourds, changement des panneaux qui indiquent justement aux camions un accès à la l’A46 par la RN7, alors que l’on peut la récupérer par l’A7 au niveau de chasse. Bref de ce côté, il semble que la DIR et le conseil général soit hors des clous…

ça devient habituel, dans la nuit du vendredi 23 au Samedi 24 mai, une voiture qui descendait sur Vienne a « manqué » le virage mais pas les espaces verts du Lotissement la combe verte :

Les traces

Le choc a été violent, la voiture a fait plusieurs tonneaux, on ne sait pas qu’est devenu le conducteur, la voiture ayant été abandonnée durant plusieurs jours avant que la police et les pompiers n’interviennent.

Twitter
Recherche
Galerie photo
Archives