UMP Lyon, Droite Sociale Rhône

Elections Européennes

Municipales et Européennes, l’année 2014 sera riche en rendez-vous électoraux. C’est le moment de vous assurer que vous êtes bien inscrits sur les listes électorales. Si ce n’est pas le cas, vous avez jusqu’au 31 décembre, pour faire vos démarches.

Demande d’inscription sur les listes électorales à l’usage des citoyens français

Télécharger le formulaire de demande d’inscription sur les listes électorales

Suis-je inscrit sur les listes électorales de ma commune ?

Certaines communes propose un service internet pour savoir si l’on est inscrit sur les listes électorales. A Lyon, c’est ça cette adresse que ça se passe : http://www.teleservices.lyon.fr/listes_electorales/

Dans quel cas dois-je m’inscrire ?

Si vous n’avez jamais été inscrit sur les listes électorales de votre ville ou si vous avez déménagé (y compris en restant dans la même ville),  il est probable que vous ne soyez pas (ou plus) inscrit. En effet, les listes électorales sont régulièrement révisées et si vos documents électoraux sont envoyés à votre ancienne adresse, il est possible que vous ayez été radié des listes électorales.

Quand m’inscrire ?

Il est possible de s’inscrire toute l’année, mais cette inscription n’est effective qu’au 1er mars de l’année suivant l’inscription. Pour voter en 2014, il convient donc de faire toutes vos démarches avant le 31 décembre 2013.

Qui peut voter ?

Pour voter, il faut être âgé, la veille du premier tour de scrutin, de 18 ans, être de nationalité française et jouir de ses droits civiques et politiques (ne pas avoir été condamné). L’inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans qui ont été recensés en vue de la journée défense et citoyenneté.

Où m’inscrire ?

  • Soit à la mairie de son domicile ;
  • Soit à la mairie d’une commune dans laquelle on est assujetti aux impôts locaux depuis au moins 5 ans ;
  • Soit à la mairie de sa résidence à condition d’y résider de manière effective et continue depuis au moins 6 mois ;
  • Soit à la mairie de la commune où l’on est assujetti à résidence obligatoire en tant que fonctionnaire public.
  • Soit par internet : https://mdel.mon.service-public.fr/

Comment s’inscrire ?

  • Soit en se rendant à la mairie avec les pièces exigées,
  • Soit par courrier en envoyant à la mairie, le formulaire d’inscription et les pièces exigées,
  • Soit par internet, en utilisant le téléservice proposé par mon-service-public.fr (pour 2000 communes aujourd’hui).
Documents à fournir Précisions et cas particuliers
Formulaire d’inscription Disponible en mairie ou en ligne
Pièce d’identité La pièce doit prouver la nationalité française (passeport ou carte nationale d’identité).
Elle doit être récente : valide ou expirée depuis moins d’1 an.Si vous êtes devenu français récemment et que vous ne possédez pas encore de pièce d’identité française : pièce d’identité d’origine + une preuve de la nationalité française (décret de naturalisation, certificat de nationalité)
Justificatif de domicile Selon les situations, il convient de fournir l’une de ces pièces :

  • S’il s’agit de votre domicile : un justificatif de domicile de moins de 3 mois
  • S’il s’agit du domicile de vos parents : attestation du parent (sur papier libre) certifiant que vous habitez chez lui  + un justificatif de domicile du parent
  • S’il s’agit de votre résidence : justificatif de la résidence depuis plus de 6 mois dans la commune
  • Si vous êtes seulement contribuable : justificatif d’inscription au rôle des impôts locaux depuis plus de 5 ans

A retenir

Partager/Enregistrer

En plaçant les listes de la majorité présidentielle très largement en tête, les électeurs français ont donné un signe fort et clair en faveur de l’Europe de l’action. Une Europe volontariste telle que l’avait fait Nicolas Sarkozy durant la présidence française de l’union européenne. Une Europe poussée par des femmes et des hommes d’action que sont les députés européens issus de la liste de la majorité présidentielle telle que l’incarnent Françoise Grossetête et Damien Abad. Une vraie réussite et un vrai espoir pour que cette Europe soit une Europe en mouvement et non une Europe de l’immobilisme.

Autre leçon de ce scrutin, les électeurs français et même européens ont également montré que l’environnement était également un thème cher à leurs yeux et devait être une des priorités de l’Europe.

Écologie, environnement, des thèmes également chers au gouvernement français. On l’a vu avec le Grenel de l’environnement, également au niveau de l’Europe avec le « paquet énergie climat » né sous l’impulsion là encore de la présidence de l’Europe de Nicolas Sarkozy.  Car, il est ainsi bon de rappeler que l’écologie ne doit pas être une question de partis politiques. L’écologie n’est ni de droite, ni de gauche !

En attendant une note d’analyse plus complète demain concernant les résultats des élections européennes, voilà quelques premiers chiffres concernant Vienne :

Liste Pourcentage Nombre de voix
Majorité présidentielle 28,79% 2 090
Europe Écologie 16,72% 1 299
Changer l’Europe maintenant avec les socialistes 19,02% 1 381
Modem 7,99% 580
Front National 6,14% 446
Front de gauche 5,08% 369
Pas question de payer pour leur crise (NPA) 4,42% 321
Debout la république 1,85% 134

L’ensemble des résultats de vienne sont disponibles sur cette page.

1. NON A L’ENTRÉE DE LA TURQUIE DANS L’UNION EUROPÉENNE
Nous nous engageons à refuser l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Pour une raison simple : l’Europe doit avoir des frontières et, qu’on le veuille ou non, la Turquie n’est pas en Europe.

2. PROTÉGEONS NOS ENTREPRISES ET NOS EMPLOIS
Nous nous engageons à défendre, en matière commerciale et industrielle, la préférence communautaire contre la concurrence déloyale de certains pays. Il n’y a pas de raison que l’Union européenne soit le seul continent du monde à ne pas protéger ses travailleurs et son économie.

3. LUTTONS CONTRE L’IMMIGRATION CLANDESTINE
Nous nous engageons à soutenir en Europe une politique de lutte résolue contre l’immigration clandestine. Nous refuserons les régularisations massives d’immigrés clandestins et nous demanderons une meilleure surveillance des frontières de l’Europe.

4. OUI A DES CHAMPIONS INDUSTRIELS EUROPÉENS
Nous nous engageons à soutenir la mise en place d’une véritable politique industrielle européenne : une Europe vivante, c’est une Europe avec des usines.

5. NON AU CAPITALISME DES SPÉCULATEURS. OUI A LA RÉGULATION FINANCIÈRE
Nous nous engageons à faire de l’Europe un modèle de régulation financière : nous ferons entendre notre voix pour défendre le capitalisme des entrepreneurs contre le capitalisme des spéculateurs.

6. POUR UNE NOUVELLE CROISSANCE VERTE
Nous nous engageons à réorienter notre modèle économique et social vers une nouvelle croissance verte fondée sur l’innovation. L’Europe doit développer des technologies qui seront sources de compétitivité et d’emplois pour notre pays et notre continent.

7. NOS CANDIDATS SERONT PRÉSENTS DANS LEUR RÉGION
Les candidats de la Majorité Présidentielle s’engagent à être présents au Parlement européen à Strasbourg et à Bruxelles. Ils s’engagent aussi à être présents dans leur région où ils tiendront des permanences régulières.

Le nouveau tract de la Majorité Présidentielle
Télécharger le dernier tract de la Majorité Présidentielle

Twitter
Recherche
Galerie photo
Archives