UMP Lyon, Droite Sociale Rhône

Elections Européennes

Résultats à Lyon :

 

Listes Voix % Exprimés
POUR LA FRANCE, AGIR EN EUROPE AVEC RENAUD MUSELIER (LUMP) 28776 23,00
FÉMINISTES POUR UNE EUROPE SOLIDAIRE (LDIV) 565 0,45
ESPÉRANTO LANGUE COMMUNE EQUITABLE POUR L’EUROPE (LDIV) 185 0,15
PARTI PIRATE SUD-EST (LDIV) 128 0,10
COMMUNISTES (LEXG) 29 0,02
DÉMOCRATIE RÉELLE (LDIV) 50 0,04
EUROPE ECOLOGIE (LVEC) 16635 13,30
POUR UNE FRANCE ROYALE AU COEUR DE L’EUROPE (LDVD) 9 0,01
RÉGIONS ET PEUPLES SOLIDAIRES (LDIV) 164 0,13
POUR UNE EUROPE UTILE AUX FRANÇAIS (LDIV) 0 0,00
ALLIANCE ECOLOGISTE INDEPENDANTE (LDIV) 2296 1,84
LUTTE OUVRIERE FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS (LEXG) 889 0,71
FRONT NATIONAL (LFN) 17015 13,60
FORCE VIE (LDVD) 808 0,65
L’EUROPE DE LA FINANCE, ÇA SUFFIT ! PLACE AU PEUPLE ! (LFG) 7299 5,83
PARTI FÉDÉRALISTE EUROPÉEN (LDIV) 354 0,28
UPR SUD-EST (LDIV) 567 0,45
NOUVELLE DONNE (LDVG) 5515 4,41
UDI MODEM LES EUROPÉENS. LISTE SOUTENUE PAR FRANÇOIS BAYROU ET JEAN-LOUIS BORLOO (LUC) 14890 11,90
MAYAUD HORS BORDS (LDIV) 0 0,00
NOUS CITOYENS (LDVD) 3584 2,86
DEBOUT LA FRANCE ! NI SYSTÈME, NI EXTRÊMES AVEC NICOLAS DUPONT-AIGNANT (LDVD) 3620 2,89
CHOISIR NOTRE EUROPE (LUG) 21731 17,37

 

Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 261 260
Abstentions 134 004 51,29
Votants 127 256 48,71
Blancs 1 536 0,59 1,21
Nuls 611 0,23 0,48
Exprimés 125 109 47,89 98,31

 

Résultats dans le 7e arrondissement :

 

Listes Voix % Exprimés
POUR LA FRANCE, AGIR EN EUROPE AVEC RENAUD MUSELIER (LUMP) 2 999 17,94
FÉMINISTES POUR UNE EUROPE SOLIDAIRE (LDIV) 92 0,55
ESPÉRANTO LANGUE COMMUNE EQUITABLE POUR L’EUROPE (LDIV) 24 0,14
PARTI PIRATE SUD-EST (LDIV) 20 0,12
COMMUNISTES (LEXG) 0 0,00
DÉMOCRATIE RÉELLE (LDIV) 15 0,09
EUROPE ECOLOGIE (LVEC) 2 677 16,02
POUR UNE FRANCE ROYALE AU COEUR DE L’EUROPE (LDVD) 0 0,00
RÉGIONS ET PEUPLES SOLIDAIRES (LDIV) 26 0,16
POUR UNE EUROPE UTILE AUX FRANÇAIS (LDIV) 0 0,00
ALLIANCE ECOLOGISTE INDEPENDANTE (LDIV) 328 1,96
LUTTE OUVRIERE FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS (LEXG) 145 0,87
FRONT NATIONAL (LFN) 2 402 14,37
FORCE VIE (LDVD) 78 0,47
L’EUROPE DE LA FINANCE, ÇA SUFFIT ! PLACE AU PEUPLE ! (LFG) 1 208 7,23
PARTI FÉDÉRALISTE EUROPÉEN (LDIV) 47 0,28
UPR SUD-EST (LDIV) 75 0,45
NOUVELLE DONNE (LDVG) 801 4,79
UDI MODEM LES EUROPÉENS. LISTE SOUTENUE PAR FRANÇOIS BAYROU ET JEAN-LOUIS BORLOO (LUC) 1 877 11,23
MAYAUD HORS BORDS (LDIV) 0 0,00
NOUS CITOYENS (LDVD) 327 1,96
DEBOUT LA FRANCE ! NI SYSTÈME, NI EXTRÊMES AVEC NICOLAS DUPONT-AIGNANT (LDVD) 430 2,57
CHOISIR NOTRE EUROPE (LUG) 3 142 18,80

 

Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 35 783
Abstentions 18 740 52,37
Votants 17 043 47,63
Blancs 233 0,65 1,37
Nuls 97 0,27 0,57
Exprimés 16 713 46,71 98,06

 

Résultats en France

 

 

Résultats en Europe

 

Drapeau Europe

 

Dans moins de 15 jours, le 25 mai, auront lieu les élections européennes, une élection en un seul tour. Si l’abstention risque de battre de nouveaux records, paradoxalement l’enjeu de ces élections est particulièrement important.

Je suis un Européen convaincu, à 32 ans, je n’ai connu que l’Europe de la paix, rendu possible grâce à la construction européenne. J’ai vu également les grandes réalisations européennes que la France seule n’aurait pu réaliser : l’accélérateur de particules LHC du CERN, les fusées Ariane 5 de l’ESA, l’A380 d’Airbus, l’Europe de la recherche qui rivalise, voir dépasse les états unis dans certains domaines (voir article de newsweek Europe Pulls Ahead of U.S. in Physics)… Ensemble, les états européens ont réalisé de grandes choses dans les domaines scientifique, industriel, éducatif, agricole, etc. mais paradoxalement, l’Europe politique au travers l’Union européenne est sans nul doute là où la machine est le plus grippée.

Les eurosceptiques pointent régulièrement du doigt l’extrême bureaucratie européenne, et force est de constater que la complexité des rouages de l’Union européenne n’a rien à envier à la légendaire complexité Byzantine ! Ainsi, dans ce mélange complexe où chaque état tente de tirer la couverture à soit, difficile d’entendre parler l’Europe d’une seule voix. Les exemples ne manquent pas, mais celui de la politique étrangère de l’Europe est le plus symptomatique. En dépit du traité de Maastricht, l’Union européenne est le plus souvent divisée sur les grands sujets et sur les crises majeures.

Les élargissements successifs sans vraiment réformer le mode de gouvernance mènent régulièrement à l’impasse politique. Je me souviens d’un slogan « Quand l’Europe veut, l’Europe peut », ce credo s’est vérifié à plusieurs reprises, mais aujourd’hui, est-ce que l’Europe veut ?

Nous sommes à un tournant de l’histoire européenne, nous avons un formidable outil entre nos mains, et je ne peux me résoudre à le voir disparaitre. Ainsi, il me parait évident que les élections du 25 mai prochain sont une formidable occasion de relancer cette Union européenne sur le plan politique. Mais pour cela, comme je l’ai évoqué dans ma note « Qu’on nous parle d’Europe ! », il faut voter pour une liste d’Européens convaincus, une liste de personnes prêtes à ferrailler ferme dans l’intérêt collectif, une liste qui ne manque pas d’énergie. Exit donc les champions de l’absentéisme !

Elections européennes-1

Dans un peu moins d’un mois auront lieu les élections européennes… dans une indifférence plutôt surprenante. En effet, la médiatisation, et surtout la communication des partis politiques sur le sujet est étonnamment faible, comme si l’Europe était un sujet tabou, comme par peur d’une mobilisation des eurosceptiques.

Il faut dire que depuis de nombreuses années, les politiques Français ont eut tendance à rejeter sur l’Europe leurs propres erreurs, à y envoyer des personnes peu intéressées, des fantômes, des battus qu’il faut recaser. Le meilleur exemple est sans doute Harlem Désir, champion de l’absentéisme au parlement européen, nommé secrétaire d’état chargé des affaires européennes.

L’Allemagne a compris l’importance de l’Europe, et s’y implique réellement, c’est donc sans surprise que 15% des postes clés au parlement sont confiés aux eurodéputés Allemands. La France, si elle veut peser sur les décisions Européennes, doit donc suivre le modèle allemand et s’investir au parlement européen au travers des représentants convaincus par leur mandat et volontaristes. En ce sens le vote populiste n’offre ni réponse, ni avenir pour la France.

Municipales et Européennes, l’année 2014 sera riche en rendez-vous électoraux. C’est le moment de vous assurer que vous êtes bien inscrits sur les listes électorales. Si ce n’est pas le cas, vous avez jusqu’au 31 décembre, pour faire vos démarches.

Demande d’inscription sur les listes électorales à l’usage des citoyens français

Télécharger le formulaire de demande d’inscription sur les listes électorales

Suis-je inscrit sur les listes électorales de ma commune ?

Certaines communes propose un service internet pour savoir si l’on est inscrit sur les listes électorales. A Lyon, c’est ça cette adresse que ça se passe : http://www.teleservices.lyon.fr/listes_electorales/

Dans quel cas dois-je m’inscrire ?

Si vous n’avez jamais été inscrit sur les listes électorales de votre ville ou si vous avez déménagé (y compris en restant dans la même ville),  il est probable que vous ne soyez pas (ou plus) inscrit. En effet, les listes électorales sont régulièrement révisées et si vos documents électoraux sont envoyés à votre ancienne adresse, il est possible que vous ayez été radié des listes électorales.

Quand m’inscrire ?

Il est possible de s’inscrire toute l’année, mais cette inscription n’est effective qu’au 1er mars de l’année suivant l’inscription. Pour voter en 2014, il convient donc de faire toutes vos démarches avant le 31 décembre 2013.

Qui peut voter ?

Pour voter, il faut être âgé, la veille du premier tour de scrutin, de 18 ans, être de nationalité française et jouir de ses droits civiques et politiques (ne pas avoir été condamné). L’inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans qui ont été recensés en vue de la journée défense et citoyenneté.

Où m’inscrire ?

  • Soit à la mairie de son domicile ;
  • Soit à la mairie d’une commune dans laquelle on est assujetti aux impôts locaux depuis au moins 5 ans ;
  • Soit à la mairie de sa résidence à condition d’y résider de manière effective et continue depuis au moins 6 mois ;
  • Soit à la mairie de la commune où l’on est assujetti à résidence obligatoire en tant que fonctionnaire public.
  • Soit par internet : https://mdel.mon.service-public.fr/

Comment s’inscrire ?

  • Soit en se rendant à la mairie avec les pièces exigées,
  • Soit par courrier en envoyant à la mairie, le formulaire d’inscription et les pièces exigées,
  • Soit par internet, en utilisant le téléservice proposé par mon-service-public.fr (pour 2000 communes aujourd’hui).
Documents à fournir Précisions et cas particuliers
Formulaire d’inscription Disponible en mairie ou en ligne
Pièce d’identité La pièce doit prouver la nationalité française (passeport ou carte nationale d’identité).
Elle doit être récente : valide ou expirée depuis moins d’1 an.Si vous êtes devenu français récemment et que vous ne possédez pas encore de pièce d’identité française : pièce d’identité d’origine + une preuve de la nationalité française (décret de naturalisation, certificat de nationalité)
Justificatif de domicile Selon les situations, il convient de fournir l’une de ces pièces :

  • S’il s’agit de votre domicile : un justificatif de domicile de moins de 3 mois
  • S’il s’agit du domicile de vos parents : attestation du parent (sur papier libre) certifiant que vous habitez chez lui  + un justificatif de domicile du parent
  • S’il s’agit de votre résidence : justificatif de la résidence depuis plus de 6 mois dans la commune
  • Si vous êtes seulement contribuable : justificatif d’inscription au rôle des impôts locaux depuis plus de 5 ans

A retenir

En plaçant les listes de la majorité présidentielle très largement en tête, les électeurs français ont donné un signe fort et clair en faveur de l’Europe de l’action. Une Europe volontariste telle que l’avait fait Nicolas Sarkozy durant la présidence française de l’union européenne. Une Europe poussée par des femmes et des hommes d’action que sont les députés européens issus de la liste de la majorité présidentielle telle que l’incarnent Françoise Grossetête et Damien Abad. Une vraie réussite et un vrai espoir pour que cette Europe soit une Europe en mouvement et non une Europe de l’immobilisme.

Autre leçon de ce scrutin, les électeurs français et même européens ont également montré que l’environnement était également un thème cher à leurs yeux et devait être une des priorités de l’Europe.

Écologie, environnement, des thèmes également chers au gouvernement français. On l’a vu avec le Grenel de l’environnement, également au niveau de l’Europe avec le « paquet énergie climat » né sous l’impulsion là encore de la présidence de l’Europe de Nicolas Sarkozy.  Car, il est ainsi bon de rappeler que l’écologie ne doit pas être une question de partis politiques. L’écologie n’est ni de droite, ni de gauche !

Twitter
Recherche
Galerie photo
Archives