Droite progressiste

Mes derniers articles à la une :

Mes derniers Tweets :


Me suivre :

Flux RSS du siteMe suivre sur TwitterMe suivre sur FacebookMe suivre sur LinkedinMe suivre sur Viadeo

 

Qui suis-je :

Aurélien WILLEMÂgé de 35 ans et habitant Bonnefamille (Isère), je travaille depuis plusieurs années dans l’informatique à Lyon.

Je me suis engagé en politique en 2002, suite à l’électrochoc du 21 avril. Cet engagement m’a valu d’être élu étudiant (CEVU et Conseil UFR), mais également d’être responsable jeune UMP dans la 8e circonscription de l’Isère (de 2010 à 2011). J’ai été également mandataire financier pour les élections cantonales de 2011 et législatives de 2012, toujours derrières des candidats UMP. Je me suis régulièrement engagé localement, sur Vienne (Isère) d’où je suis originaire, mais aussi sur Lyon où j’ai vécu plusieurs années.

Aujourd’hui, j’ai pris du recul sur ma famille politique, je reste néanmoins ancré à droite, une droite progressiste, attaché à mes valeurs de Gaulliste social, humaniste et europhile. J’ai soutenu Alain Juppé durant la primaire ouverte de la droite et du centre en 2016.

Quoi de neuf dans la blogosphère de droite :

NON !

La France court au désastre. Ce qui paraissait impossible il y a peu de temps encore n'est plus aujourd'hui improbable : Mme Le Pen peut devenir la Présidente de la République française ; à tout le moins le score du Front National au deuxième tour peut dépasser la barre des 40%, voire des 45%, ce qui serait déjà un coup de tonnerre politique. La trahison de N. Dupont-Aignant, l'attitude ambigüe de J.L. Mélenchon, l'effondrement du PS, les finasseries de certains de mes propres " amis politiques ajoutent à la confusion générale sur laquelle prospère le FN. La victoire de l'extrême-droite en France ... lire la suite ...

samedi 29 avril 2017

Source : Alain Juppé

Déclaration : premier tour de l’élection présidentielle

Sans hésiter, je choisis d'apporter mon soutien à Emmanuel Macron dans son duel avec l'extrême-droite qui conduirait la France au désastre. Je salue le combat de François Fillon. Il incombe maintenant à Emmanuel Macron de réussir le large rassemblement des Français(es). J'attends qu'il précise son programme de réformes. Notre pays a besoin de réformes courageuses : – pour reconstruire un État fort, – pour renouer avec le plein emploi en libérant notre économie, – pour mettre l'éducation et la formation au cœur des politiques publiques, – pour consolider notre protection sociale. J'attends qu'Emmanuel Macron restaure le crédit de ... lire la suite ...

lundi 24 avril 2017

Source : Alain Juppé