UMP Lyon, Droite Sociale Rhône

Erwann Binet

Hier soir au conseil municipal, sur les bancs de l’opposition une chaise était vide celle de M Binet. Celui-ci préférant une réunion avec ses amis socialistes aux débats concernant la ville.
Qu’un élu soit absent ponctuellement, c’est une chose concevable, mais il donne pouvoir à un autre, afin qu’il vote pour lui, c’est une faute. Et là carton rouge à M Binet qui n’a pas jugé nécessaire de déléguer son pouvoir à un autre.
Les rumeurs lui prêtent là volonté de démissionner du conseil municipal, la moindre des choses aurait été de profiter du conseil municipal d’hier pour clarifier les choses. Non au lieu de ça, M Binet donne l’impression de jouer les divas, méprisant au passage les électeurs qui lui ont donné leurs voix en 2008 !
Cette attitude méprisable ne fait que conforter ce que j’avais écris dans cette note : Quelques bonnes raisons de ne pas voter Erwann Binet. Nous en avons eu la preuve hier, Vienne est le cadet de ses soucis !

Chaise Vide

Avec M Binet, la politique de la chaise vide c’est maintenant, et le respect des électeurs c’est plus tard !

Partager/Enregistrer

Résultats de la 8e circonscription :

Voici les résultats du second tour de l’élection législatives de la 8e circonscription de l’Isère qui avait lieu ce dimanche 17 juin 2012 :

  1. Erwann Binet : 20 902 voix soit 50,57%
  2. Jacques Remiller : 20 483 vois soit 49,43%

L’abstention est de 43,36%

Résultats à Vienne :

  1. Erwann Binet : 5 750 voix soit 53,83%
  2. Jacques Remiller : 4 932 voix soit 46,17%

Les résultats détaillés bureau par bureau :

En pourcentage :

Bureau Inscrits Émargés Enveloppes Nuls Exprimés BINET REMILLER
01 – Jean Moulin 660 60,61% 60,61% 1,50% 98,50% 49,75% 50,25%
02 – Jean Moulin 707 58,42% 58,42% 2,55% 97,34% 50,75% 49,25%
03 – Jean Moulin 711 56,54% 56,54% 2,49% 97,51% 59,69% 40,31%
04 – Michel Servet 909 64,14% 64,14% 3,43% 96,57% 48,13% 51,87%
05 – Michel Servet 662 70,69% 70,69% 3,21% 96,79% 50,11% 49,89%
06 – Michel Servet 680 64,85% 64,85% 2,95% 97,05% 53,50% 46,50%
07 – Salle des fêtes 605 60,50% 60,33% 1,92% 98,08% 48,88% 51,12%
08 – Salle des fêtes 654 62,23% 62,23% 1,72% 98,28% 47,25% 52,75%
09 – Salle des fêtes 763 64,88% 64,88% 2,22% 97,78% 50,41% 49,59%
10 – Salle des fêtes 893 64,39% 64,39% 2,61% 97,39% 56,79% 43,12%
11 – Salle des fêtes 927 65,70% 65,70% 1,64% 98,36% 49,92% 50,08%
12 – Salle des fêtes 751 66,98% 66,98% 2,39% 97,61% 33,20% 66,80%
Vienne Sud 8 922 63,46% 63,45% 2,42% 97,58% 49,76% 50,24%
13 – Nicolas Chorier 642 63,08% 63,08% 4,20% 95,80% 56,44% 43,56%
14 – Nicolas Chorier 733 43,38% 43,38% 2,20% 97,80% 68,81% 31,19%
15 – Nicolas Chorier 1 035 55,85% 55,85% 1,73% 98,27% 56,87% 43,13%
16 – Lafayette 994 53,92% 53,92% 1,31% 98,69% 58,22% 41,78%
17 – Berthelot 686 56,41% 56,41% 0,78% 99,22% 54,17% 45,83%
18 – Berthelot 901 67,04% 67,04% 3,31% 96,69% 50% 50%
19 – Berthelot 980 65,61% 65,51% 1,71% 98,29% 43,74% 56,26%
20 – P&M Curie 697 56,96% 56,96% 2,27% 97,73% 58,25% 41,75%
21 – P&M Curie 640 48,91% 48,91% 1,28% 98,72% 73,46% 26,54%
22 – P&M Curie 516 56,40% 56,40% 1,37% 98,63% 58,89% 41,11%
23 – Jean Rostand 779 49,17% 49,17% 3,13% 96,87% 70,89% 23,11%
24 – Jean Rostand 783 53% 53% 1,69% 98,31% 67,65% 32,35%
Vienne Nord 9 386 56,15% 56,14% 2,11% 97,89% 58,18% 41,82%
Totaux Vienne 18 308 59,71% 59,70% 2,27% 97,72% 53,83% 46,17%

En voix :

Bureau Inscrits Émargés Enveloppes Nuls Exprimés BINET REMILLER
01 – Jean Moulin 660 400 400 6 394 196 198
02 – Jean Moulin 707 413 413 11 402 204 198
03 – Jean Moulin 711 402 402 10 392 234 158
04 – Michel Servet 909 583 583 20 563 271 292
05 – Michel Servet 662 468 468 15 453 227 226
06 – Michel Servet 680 441 441 13 428 229 199
07 – Salle des fêtes 605 366 365 7 358 175 183
08 – Salle des fêtes 654 407 407 7 358 175 183
09 – Salle des fêtes 763 495 495 11 484 244 240
10 – Salle des fêtes 893 575 575 15 560 318 242
11 – Salle des fêtes 927 609 609 10 599 299 300
12 – Salle des fêtes 751 503 503 12 491 163 328
Vienne Sud 8 922 5 662 5 661 137 5 524 2 749 2 775
13 – Nicolas Chorier 642 405 405 17 388 219 169
14 – Nicolas Chorier 733 318 318 7 311 214 97
15 – Nicolas Chorier 1 035 578 578 10 568 323 245
16 – Lafayette 994 536 536 7 529 308 221
17 – Berthelot 686 387 387 3 384 208 176
18 – Berthelot 901 604 604 20 584 292 292
19 – Berthelot 980 643 642 11 631 276 355
20 – P&M Curie 697 397 397 9 388 226 162
21 – P&M Curie 640 313 313 4 309 227 82
22 – P&M Curie 516 291 291 4 287 169 118
23 – Jean Rostand 779 383 383 12 371 263 108
24 – Jean Rostand 783 415 415 7 408 276 132
Vienne Nord 9 386 5 270 5 269 111 5 158 3 001 2 157
Totaux Vienne 18 308 10 932 10 930 248 10 682 5 750 4 932

Les candidats

Pour rappel, voilà la liste des candidats :

  • Jacques Jury (MEI)
  • Nicole Chosson (AEI)
  • Erwann Binet (Parti Socialiste)
  • André Mondange (Front de Gauche)
  • Jacques Remiller (UMP, Nouveau centre, PR)
  • Patrick Dezutter (Chasse Pêche Nature Traditions)
  • Marie Guimar (Front National)
  • Michèle Cedrin (Le Centre pour la France)
  • Brigitte Villard Courchet (Le Trèfle)
  • Patrick Seris (NPA)
  • Jacques Lacaille (Lutte Ouvrière)

Par la suite, pour plus de facilité, je n’utiliserai que les noms de famille.

Résultats de la 8e circonscription :

Voici les résultats du premier tour de l’élection législatives de la 8e circonscription de l’Isère qui avait lieu ce dimanche 10 juin 2012 :

  1. Binet : 37,09%
  2. Remiller : 32,36%
  3. Giumar : 19,72%
  4. Mondange : 4,47%
  5. Cedrin : 2,53%
  6. Jury : 0,96%
  7. Villard-Courchet : 0,80%
  8. Chosson : 0,67%
  9. Dezutter : 0,64%
  10. Lacaille : 0,40%
  11. Seris : 0,36%

Résultats à Vienne :

  1. Binet : 41;32%
  2. Remiller : 34,69%
  3. Giumar : 12,13%
  4. Mondange : 4,75%
  5. Cedrin : 3,08%
  6. Jury : 0,84%
  7. Villard-Courchet : 0,76%
  8. Dezutter : 0,71%
  9. Chosson : 0,73%
  10. Seris : 0,38%
  11. Lacaille : 0,34%

Les résultats détaillés bureau par bureau :

En pourcentage :

Bureau I
n
s
c
r
i
t
s
É
m
a
r
g
é
s
E
n
v
e
l
o
p
p
e
s
N
u
L
S
E
x
p
r
i
m
é
s
J
U
R
Y
C
H
O
S
S
O
N
B
I
N
E
T
M
O
N
D
A
N
G
E
R
E
M
I
L
L
E
R
D
E
Z
U
T
T
E
R
G
U
I
M
A
R
C
E
D
R
I
N
V
I
L
A
R
D
-
C
O
U
R
C
H
E
T
S
E
R
I
S
L
A
C
A
I
L
L
L
E
01 – Jean Moulin 660 61,82% 61,82% 1,23% 98,77% 0,74% 0,50% 37,22% 3,72% 36,72% 3,72% 13,15% 3,47% 0,25% 0,50% 0%
02 – Jean Moulin 707 60,68% 60,68% 0,93% 99,07% 1,41% 0,47% 36,% 4% 34,35% 0,47% 17,88% 3,76% 0,94% 0,24% 0,47%
03 – Jean Moulin 711 53,31% 53,31% 2,11% 97,89% 1,35% 0,81% 45,28% 3,77% 28,57% 0,54% 15,62% 1,62% 1,62% 0,27% 0,54%
04 – Michel Servet 909 62,05% 62,05% 1,95% 98,05% 0,36% 0,92% 38,16% 4,52% 39,24% 1,08% 12,30% 2,53% 1,08% 0% 0,36%
05 – Michel Servet 662 66,92% 66,92% 2,26% 97;74% 0,46% 0,92% 37,41% 2,08% 37,88% 1,15% 14,78% 3,93% 0,46% 0,46% 0,46%
06 – Michel Servet 680 64,12% 64,12% 1,38% 98,62% 0,23% 0,47% 44,88% 3,72% 36,28% 0,23% 10,47% 2,79% 0,47% 0% 0,47%
07 – Salle des fêtes 605 60% 60% 1,38% 98,62% 2,23% 1,12% 37,71% 5,59% 41,06% 0,28% 7,26% 3,63% 0% 0,28% 0,84%
08 – Salle des fêtes 654 59,17% 53,33% 1,03% 98,97% 0,26% 0,52% 34,90% 6,51% 39,32% 0% 13,80% 2,08% 1,04% 0,78% 0,78%
09 – Salle des fêtes 763 65,01% 65,01% 1,21% 98,79% 1,43% 0,41% 36,12% 8,98% 40,61% 0,41% 8,37% 2,65% 0,61% 0,20% 0,20%
10 – Salle des fêtes 893 65;62% 65,62% 0,34% 99,66% 1,20% 1,03% 42,29% 5,48% 32,36% 0,51% 11,82% 3,60% 0,51% 0,86% 0,34%
11 – Salle des fêtes 927 64,72% 64,72% 0,67% 99,33% 1,51% 1,34% 36,07% 4,70% 40,27% 2,35% 9,23% 3,69% 0,67% 0,17% 0%
12 – Salle des fêtes 751 68,18% 68,18% 0,98% 99,02% 0,39% 0,59% 26,04% 2,17% 51,68% 1,58% 10,65% 5,92% 0,79% 0,20% 0%
Vienne Sud 8 922 62,80% 62,81% 1,25% 98,75% 0,96% 0,72% 37,53% 4,63% 38,40% 1,07% 11,96% 3,36% 0,70% 0,33% 0,34%
13 – Nicolas Chorier 642 60,59% 60,59% 1,80% 98,20% 0,79% 1,31% 40,58% 6,54% 36,91% 0% 8;64% 3,66% 0,26% 0,79% 0,52%
14 – Nicolas Chorier 733 41,47% 41,47% 1,64% 98,36% 0,67% 0,67% 52,51% 3,68% 24,75% 1% 11,37% 2,34% 1% 1,34% 0,67%
15 – Nicolas Chorier 1 035 54,49% 54,49% 1,06% 98,94% 0,36% 1,79% 46,24% 3,94% 31% 0,54% 10,75% 3,76% 0,72% 0,54% 0,36%
16 – Lafayette 994 53,32% 53,32% 0,57% 99,43% 0,38% 0,76% 44,59% 4,74% 30,17% 0,38% 15,37% 2,09% 0,38% 0,95% 0,19%
17 – Berthelot 686 57% 57% 1,02% 98,98% 1,29% 0% 40,83% 5,94% 33,59% 0;26% 14,21% 1,29% 1,55% 0% 1,03%
18 – Berthelot 901 68,04% 68,04% 1,47% 98,53% 0,83% 0,66% 40,07% 4,80% 36,92% 0,17% 12,09% 3,64% 0,66% 0,17% 0%
19 – Berthelot 980 62,57% 63,57% 0,32% 99,68% 0,97% 0,81% 32,85% 4,83% 44,77% 0,16% 9,98% 4,19% 1,13% 0,16% 0,16%
20 – P&M Curie 697 54,52% 54,52% 1,58% 98,42% 0,27% 0,27% 44,65% 3,21% 33,69% 0% 14,97% 1,34% 1,07% 0,53% 0%
21 – P&M Curie 640 44,84% 45% 1,04% 98,96% 0,35% 0,35% 63,86% 5,26% 16,49% 0,35% 11,23% 1,75% 0,35% 0% 0%
22 – P&M Curie 516 56,59% 56,59% 1,37% 98,63% 0,35% 0,69% 46,53% 5,56% 27,08% 0,35% 16,32% 1,04% 0,35% 1,04% 0,69%
23 – Jean Rostand 779 48,40% 48,40% 2,65% 97,35% 0,82% 0,82% 59,40% 4,09% 19,98% 0,82% 10,08% 3% 0,82% 0% 0,27%
24 – Jean Rostand 783 54,15% 54,15% 1,18% 98,82% 1,19% 0,24% 50,60% 6,44% 22,43% 0,24% 14,08% 2,86% 1,43% 0% 0,48%
Vienne Nord 9 386 55,12% 54,14% 1,24% 98,76% 0,70% 0,74% 45,43% 4,89% 31,23% 0,33% 12,31% 2,78% 0,82% 0,43% 0,33%
Totaux Vienne 18 308 58,86% 58,88% 1,24% 98,76% 0,84% 0,73% 41,32% 4,75% 34,96% 0,71% 12,13% 3,08% 0,76% 0,38% 0,34%

En voix :

Bureau I
n
s
c
r
i
t
s
É
m
a
r
g
é
s
E
n
v
e
l
o
p
p
e
s
N
u
L
S
E
x
p
r
i
m
é
s
J
U
R
Y
C
H
O
S
S
O
N
B
I
N
E
T
M
O
N
D
A
N
G
E
R
E
M
I
L
L
E
R
D
E
Z
U
T
T
E
R
G
U
I
M
A
R
C
E
D
R
I
N
V
I
L
A
R
D
-
C
O
U
R
C
H
E
T
S
E
R
I
S
L
A
C
A
I
L
L
L
E
01 – Jean Moulin 660 408 408 5 403 3 2 150 15 148 15 53 14 1 2 0
02 – Jean Moulin 707 429 429 4 425 6 2 153 17 146 2 76 16 4 1 2
03 – Jean Moulin 711 379 379 8 371 5 3 168 14 106 2 58 6 6 1 2
04 – Michel Servet 909 564 564 11 553 2 2 211 25 217 6 68 14 5 0 2
05 – Michel Servet 662 443 443 10 433 2 4 162 9 164 5 64 17 2 2 2
06 – Michel Servet 680 436 436 6 430 1 2 193 16 156 1 45 12 2 0 2
07 – Salle des fêtes 605 363 363 5 358 8 4 135 20 147 1 26 13 0 1 3
08 – Salle des fêtes 654 387 388 4 384 1 2 134 25 151 0 53 8 4 3 3
09 – Salle des fêtes 763 496 496 6 490 7 2 177 44 199 2 51 13 3 1 1
10 – Salle des fêtes 893 586 586 2 584 7 6 247 32 189 3 69 21 3 5 2
11 – Salle des fêtes 927 600 600 4 596 9 8 215 28 240 14 55 22 4 1 0
12 – Salle des fêtes 751 512 512 4 507 2 3 132 11 262 8 54 30 4 1 0
Vienne Sud 8 922 5 603 5 604 70 5 534 53 40 2 077 256 2 125 59 662 186 39 18 19
13 – Nicolas Chorier 642 389 389 7 382 3 5 155 25 141 0 33 14 1 3 2
14 – Nicolas Chorier 733 304 304 5 299 2 2 157 11 74 3 34 7 3 4 2
15 – Nicolas Chorier 1 035 564 564 6 558 2 10 258 22 173 3 60 21 4 3 2
16 – Lafayette 994 530 530 3 527 2 4 235 25 159 2 81 11 2 5 1
17 – Berthelot 686 391 391 4 387 5 0 158 23 130 1 55 5 6 0 4
18 – Berthelot 901 613 613 9 604 5 4 242 29 223 1 73 22 4 1 0
19 – Berthelot 980 623 623 2 621 6 5 204 30 278 1 62 26 7 1 1
20 – P&M Curie 697 380 380 6 374 1 1 167 12 126 0 56 5 4 2 0
21 – P&M Curie 640 287 288 3 285 1 1 182 15 47 1 32 5 1 0 0
22 – P&M Curie 516 292 292 4 288 1 2 134 16 78 1 47 3 1 3 2
23 – Jean Rostand 779 377 377 10 367 3 3 218 15 73 3 37 11 3 0 1
24 – Jean Rostand 783 424 424 5 419 5 1 21 27 94 1 59 12 6 0 2
Vienne Nord 9 386 5 174 5 175 64 5 111 36 38 2 322 250 1 596 17 629 142 42 22 17
Totaux Vienne 18 308 10 777 10 779 134 10 645 89 78 4 399 506 3 721 76 1 291 328 81 40 36

À quelques jours du premier tour des élections législatives, et après avoir présenté le tandem Remiller – Recors, il me semblait nécessaire de publier un parti pris concernant la candidature d’Erwann Binet, afin de pointer les nombreuses lacunes de ce candidat qui se voit déjà député à la place du député, et ce avant même l’élection passée.

Quel type d’élu est-il ? Est-il pugnace ou godiveau ?

Parce que le passé est le meilleur indicateur de ce qui va se passer dans le futur, penchons-nous sur le bilan de M Binet ces dernières années.

Premier point, sa fâcheuse tendance à préférer Grenoble à Vienne. Et ce n’est pas moi qui le dis, mais ses amis (source parmi d’autres). Il y a fort à parier que, si par malheur, M Binet devait être élu député, nous aurions un élu plus parisien qu’isérois… Ceux qui ont connu l’époque Mermaz ne seront pas forcément surpris que celui qui a été son attaché parlementaire reproduise les mêmes travers que son mentor.

Second point, saura-t-il mettre en priorité l’intérêt des habitants de la circonscription, même si cela va à l’encontre de sa famille politique ? Ce point est important, car souvenons-nous que durant son mandat, Jacques Remiller a fait preuve de pugnacité, avec comme seule préoccupation la 8e circonscription.
Là encore, petit coup d’œil sur le passé, et son bilan au conseil général : on ne peut que constater l’absence de réticence, la docilité de M Binet: pas une réserve, pas un désaccord, rien, et pourtant il y aurait eu matière !
Ce qu’on a vu au conseil général, on pourrait le revoir à l’Assemblée nationale, puisque, de son aveu même, il votera toutes les lois proposées par le PS. À l’heure de choix difficiles et qui impacte notre quotidien, je préfère un député pugnace à un député godiveau !

Enfin, sur son site, M Binet fait la promotion de la gouvernance par décrets, qui passent outre le parlement et donc les députés. Je m’effraie du peu d’importance que ce dernier a sur le rôle d’un député !

Quelle campagne fait-il ?

Au grès de la campagne, j’ai eu écho de propos tenu en réunion public par M Binet : quand on lui a posé la question de la présence des drapeaux étrangers à la Bastille et à la salle des fêtes de Vienne, il a répondu qu’il ne les avait pas vu… Soit, car il y a pire encore, M Binet raconte que seul un député de la majorité peut obtenir des subventions sur la réserve parlementaire, ce qui est totalement faux ! Mensonge ou ignorance? Mensonge ou approximation, que j’avais dénoncé également ici : N’en déplaise au PS Isérois il ne faut pas tout rapporter aux législatives.
Ce qui me frappe depuis le début des campagnes (présidentielle et législatives) c’est la nonchalance de M Binet. Sur le marché de Vienne, alors que ses équipes sont sur le terrain, ce dernier ne daigne passer qu’en toute fin de marché, ne distribuant que quelques tracts (et encore). Cette nonchalance, je l’ai également constatée lors de mon comité de quartier. Là où Jacques Remiller prend le temps de participer à la réunion et d’écouter les habitants du quartier, M Binet arrive à l’heure de l’apéritif… genre pique-assiette… grande classe !

Dans un autre monde qui n’est pas celui des Français

Tout d’abord, ce qui me choque particulièrement, c’est son expérience professionnelle inexistante en tant que salarié. À tort ou à raison (mais je pense avoir raison), la professionnalisation de la politique me dégoute, et les habitués de ce blog savent que c’est un de mes cheval de bataille.
Il suffit de regarder le CV de M Binet pour voir que c’est l’archétype du produit politique qui n’a jamais eu à connaitre l’expérience d’envois de CV, des multiples entretiens d’embauche et autres périodes d’essai que vous avez tous du connaitre.
Cela peut être anecdotique pour vous, mais il me semble que cette situation particulière aux antipodes de ce que vivent l’immense majorité des Français crée un vrai décalage entre la vie réelle et la vie politique. À l’heure de voter des lois, il me semble nécessaire qu’un député ait conscience de la réalité que vivent les Français. Force est de constater que sur ce point il me semble que M Binet est particulièrement mal placé.

Un soutien d’une politique qui mettra à mal les classes moyennes

Enfin, et il ne faut pas l’oublier, M Binet souhaite porter la politique voulue par M Hollande, un bref passage sur mes notes concernant la présidentielle vous fera comprendre la dangerosité d’une telle politique pour le pays. Parce que c’est point important pour moi, je m’attarderais sur le cas des classes moyennes qui risquent de faire les frais de la politique de la gauche :

Cout du programme pour les classe moyennes

C’est pour toutes ces raisons qu’il est important de choisir le tandem Remiller – Recors !

Lundi j’ai été profondément choqué qu’un élu socialiste, conseiller général et candidat aux élections législatives fasse la promotion sur facebook  (et de manière publique) une photo d’un panneau électoral vandalisé (cf Twitter) :

Le mur Facebook de l'élu en question

Cette promotion d’un tel vandalisme est tout simplement inadmissible. En effet, contrairement à l’affichage libre, les panneaux électoraux font l’objet d’une réglementation stricte. Ainsi selon la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse (Article 17, modifié le 10 décembre 2004) :

Ceux qui auront enlevé, déchiré, recouvert ou altéré par un procédé quelconque, de manière à les travestir ou à les rendre illisibles, les affiches apposées par ordre de l’Administration dans les emplacements à ce réservés, seront punis de l’amende prévue pour les contraventions de la 3° classe

Nous en sommes très loin ici, et je m’insurge contre un tel agissement !

  • Un élu se doit de connaitre les lois !
  • Un élu se doit de respecter et faire respecter les lois !
  • Un élu se doit de montrer l’exemple !
  • Un élu se doit de respecter la démocratie !

Il est temps que le PS local se ressaisisse !

Twitter
Recherche
Galerie photo
Archives