Droite progressiste

Ce n’est un secret pour personne, mon coeur a toujours été à droite. Depuis plusieurs années (2002), je suis encarté à l’UMP, et depuis septembre, j’ai choisis d’être militant. Ainsi, dimanche, j’ai choisis de voter Nicolas Sarkozy. Ce choix a été le fruit d’une longue réflexion, je ne suis pas allé tête baissée, sans réfléchir. Il est paru évident pour moi que Nicolas Sarkozy est l’homme de la situation, la personne politique qu’il faut à ce pays pour les 5 prochaines années. La France a besoin de réformes, la France a besoin de retourner au travail, la France a besoin de croire en elle même. Je refuse l’assistanat proposé par Mme Royal, je refuse l’immobilisme de Mr Bayrou, et la haine de Mr Le Pen.

Pour moi, dimanche, ce sera le vote du cœur et de la raison : Nicolas Sarkozy

4 réponses à Mon choix est fait

  • As tu déjà vu le mal en Sarkozy ?
    Moi je suis encarté a la LCR (NPA) et je connais des défauts de Besancenot. Mais bizarrement tu site bien plus les défauts de Besancenot qui n’a eu que 4.7% aux présidentielles que ceux de Nicolas Sarkozy qui a eu 57% aux deuxièmes tours.
    Faudrait peut être ouvrir les yeux !

  • Je reconnais que mr Sarkozy n’est pas parfait. En 2007, date de cette note, j’ai bien précisé « je ne suis pas allé tête baissée, sans réfléchir ». j’ai pesé le pour, le contre. Je vous invvite quand même de lire les autres notes au sujet du président en place.
    Pour moi un olivier Besancenot représente un réel danger pour notre démocratie, au même titre qu’un Le Pen, ou bien si l’on remonte quelques années en arrière, à un Staline. Et ça, je ne peux pas le laisser passer.

  • Il en va de tout travail journalistique d’avoir un regard objectif sur l’actualité, avec un certain recul.
    Je conçois tout à fait qu’il s’agisse d’un blog et donc un endroit où l’on puisse exposer ses opinions. Mais tu prétends avoir un autre regard sur l’actualité; lequel? parce qu’il ne me semble pas être différent de ce qu’on peut lire dans certains journaux ou entendre de ci de là. Exprimer ses opinions fait parti de la liberté des citoyens mais dire que l’on va porter un autre regard sur l’actualité alors même que ca n’est pas le cas où est la cohérence dans ce que tu dis.
    Comment peut on porter un autre regard sur l’actualité en commencant un pseudo article par  » ce n’est un secret pour personne mon coeur est à droite. » Mais qui es tu pour que l’on sache pour qui tu votes ? Tu n’es pas un leader d’opinion et par conséquent t’as vois ne porte pas au delà de ton cercle retreint.
    Ce qui serait proprement journalistique c’est de faire une réelle auto critique de la politique menée dans notre pays depuis mai 2007 avec ce qui marche mais aussi ce qui ne marche pas. Tout en étant cohérent, cela grandirait ton blog car on pourrait y voir que tout en étant de droite tu es objectif et accordes les bons et mauvais point. Dans le cas contraire, tes articles ne peuvent être vu qu’avec une certaine patialité qui détruise ta volonté d’avoir un autre regard sur l’actualité.
    Comme l’a dit Beaumarchais  » sans liberté de blamer, il n’est point d’éloge flatteur  » phrase que tu dois certainement connaître si tu t’intèresses à l’actu.
    Par conséquent, j’espère que ce commentaire ne sera pas mis de côté car sans pluralité l’autre regard sur l’actualité ne peut pas en être un, il ne sera qu’un simple blog partisan et non journalistique.

  • Je ne suis pas journaliste, je ne suis pas grand chose, en fait (et alors?) je ne pense même pas avoir prétendu l’inverse dans aucune de mes notes. Le regard que je porte sur l’actualité, est le mien, point barre, d’où la formule: « points de vue personnels ». Mais avez vous vraiment lu l’ensemble des notes avant de commenter une note du 20 avril 2007 ?
    Et selon vous il faut baver sur la droite pour avoir un blog intéressant ? C’est un peu… Comment dire… grotesque.

Recherche
Twitter