Droite progressiste

Le choix des Républicains investitures pour les législatives dans le Rhône est tombé hier soir :

  • 1re circonscription du Rhône : Anne Lorne
  • 2e circonscription du Rhône : Laurence Balas
  • 3e circonscription du Rhône : Nora Berra
  • 4e circonscription du Rhône : Dominique Nachury (sortante)
  • 5e circonscription du Rhône : Philippe Cochet (sortant)
  • 6e circonscription du Rhône : Emmanuelle Haziza
  • 7e circonscription du Rhône : Alexandre Vincendet
  • 8e circonscription du Rhône : Patrice Verchère (sortant)
  • 9e circonscription du Rhône : Bernard Perrut (sortant)
  • 10e circonscription du Rhône : Christophe Guilloteau (sortant)
  • 11e circonscription du Rhône : Georges Fenech (sortant)
  • 12e circonscription du Rhône : Jérôme Moroge
  • 13e circonscription du Rhône : Philippe Meunier (sortant)
  • 14e circonscription du Rhône : Catherine Laval

Et clairement, certains choix me font bondir !

Choix parisiens déconnectés de la réalité du territoire

Habitant du 7e arrondissement, d’abord dans la 1re circonscription, puis maintenant dans la 3e, clairement, les choix faits par la CNI me déplaisent. Je passerai rapidement sur l’investiture dans la 3e circonscription, le score de la future candidate aux primaires 2013, aurait dû parler de lui même. Tout comme sa volteface en 2012 lorsque cette même circonscription lui avait été proposée et qu’elle avait refusé (car difficilement gagnable à l’époque) . Sur ce dernier point, nul doute que les électeurs (et militants) ne manqueront pas de lui rappeler.

Non ce qui me révolte au plus haut point, c’est vraiment le choix de l’ultra conservatrice Anne Lorne aux dépens de Michel Havard dans la 1re circonscription. Je ne fais aucun mystère, la ligne défendue par cette dernière n’est pas la mienne, mes positions dans les divers réseaux sociaux (Facebook, Twitter) mais aussi cette note sont là pour le confirmer. Je suis de droite, la droite progressiste, pas la droite passéiste ou pétiniste ! Ainsi, je considère que ce genre de déclarations sont intolérables :

 

Déclarations Anne Lorne

Déclarations d’Anne Lorne sur Twitter

Je ne pourrai donc ni militer, ni même voter pour ce genre de personne!

Mais si mon cas personnel peut être anecdotique, si l’on regarde les résultats des dernières élections, municipales 2014 (avec comme tête de Liste Michel Havard), et les régionales 2015 (où Anne Lorne figurait sur les listes) dans les arrondissements que compte la première circonscription, l’ensemble droite et centre en 2015 est moins élevé que le même ensemble en 2014 ! Pourtant durant les 18 mois qui séparent les 2 élections, le PS n’a cessé de s’effondrer. La « ligne manif pour tous » d’Anne Lorne (et de Laurent Wauquiez alors tête de liste régionale) n’a pas d’écho particulier à Lyon, c’est plutôt l’inverse qui se produit, alors que Michel Havard est plus fédérateur. Comment Paris fait-il pour ignorer la réalité du terrain ?

La jurisprudence « frondeurs »

Mais au delà de l’aspect local, je ne comprends pas pourquoi la CNI donne dès maintenant les investitures, alors que le candidat pour les présidentielles n’est pas connu. On l’a vu durant ce quinquennat : François Hollande n’a jamais eu de majorité à l’assemblée à cause des frondeurs, ces députés investis par Martine Aubry avant la primaire socialiste de 2011. Pourquoi répéter la même erreur ?

Et les alliances dans tout ça ?

Enfin, dernier point, et non des moindres : quid des alliances ? On le sait, les élections durant ce quinquennat l’ont montré, les Républicains ne peuvent gagner seuls. Je n’imagine pas que ces derniers n’abordent pas 2017 sans un accord électoral avec l’UDI, voir le Modem, au risque de se voir éliminés dès le premier tour. Que va-t-on faire à ce moment-là ? On va « désinvestir » les candidats ?

Bref, on marche vraiment sur la tête !

 

Une réponse à Investitures aux législatives 2017 : Les républicains ont tout faux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter
Recherche
Galerie photo
Archives