Militant de la droite lyonnaise

Equipe de france

Décidément la planète foot marche sur la tête. 6 mois après la banderole de la honte, des « supporters » font parler d’eux, à la différence prêt que ce n’est plus l’affaire d’une poignée d’imbéciles, mais d’un mouvement collectif honteux.
Comment peut-on en venir là alors que l’image des joueurs lors des hymnes en ne formant qu’un bloc mixte était un magnifique pied de nez au racisme qui gangrène le foot ? Que certains cherchent des explications, il n’en reste pas moins qu’un hymne est un symbole d’un pays, le conspuer n’est pas un acte anodin et que cela dépasse largement la provocation. Au-delà de la stupidité n’a-t-on pas justement là une autre forme de racisme ? Je me demande d’ailleurs ce que font les associations de lutte contre le racisme si promptes à répondre habituellement ?

Il y a 10 ans, le 12 juillet 1998, l’équipe de France emmenée par Aimé Jacquet battait l’équipe du Brésil 3 à 0 (Buts de Zidane à la 27′ et à la 45+1′ de Petit à la 93′) et devenait championne du monde.
A l’occasion des 10 ans de la première (et malheureusement la seule) victoire de la France en coupe du monde, ce soir aura lieu un match anniversaire entre l’équipe de France 1998 et une sélection mondiale au stade de France. De nombreux articles y sont consacrées, en voici quelque uns :

Et vous, que faisiez vous ce soir là ? Comment l’avez vous fêtez ? Réagissez.

L'équipe de france championne du monde
Que de souvenir, mais une seule question: A quand la prochaine ?

Et voilà, notre équipe de France quitte l’euro 2008 par la petite porte, sèchement battue par l’équipe d’Italie 0-2. Un match catastrophique où tout à joué contre nous :

  • La chance, avec la sortie sur blessure de Franck Ribery (sans doute le tournant du match), le coup franc détourné par Thierry Henry qui trompe Gregory Coupet (0-2).
  • L’arbitre MICHEL Lubos, car même si le pénalty est justifié, il reste sévère et le carton rouge l’est encore plus. Pour le reste, les décisions ont été très contestables (corner non sifflés, attentas sur Benzema et Evra sanctionnés seulement d’un jaune)

ça fait donc bien 10 Français contre 13 : 11 Italiens + la chance + l’arbitre.

Bon on ne va pas non mettre tout sur cette rencontre, cette élimination n’a rien d’un hasard : n’oublions pas que l’équipe de France a lutté pour se qualifier, que l’on a fait match nul contre une modeste équipe de Roumanie, et perdu 4-1 contre les Pays Bas, et comme en 2002 un élément clef, Vieira, était blessé. Sans oublier une absence de leader, des cadres à bout de souffles, et un fond de jeu absent.

Bref, une triste page à tourner très vite, 2010 arrive vite, une nouvelle génération pleine de talent pousse. Allez les bleus, car après tout comme on dit à Lens :

« Dans le malheur ou la gloire
Dans la défaite ou la victoire
A notre équipe nous resterons fidèles
Notre foi est éternelle »
.

Y a pas à dire, Lens en ligue 2, équipe de France éliminée dès les poules, 2008 sera vraiment une année footbalistique terrible.

4-1 n’en jetez plus la coupe est pleine ! Tel est le terrible score du match (la pire défaite depuis 26 ans en match officiel) qui a opposé l’équipe de France à l’équipe des Pays Bas ! Rapidement sonnée par un but dès la 9° minute Kuyt, l’équipe de France sembla complètement perdu jusqu’à la mi-temps hormis quelques rares éclats. La seconde période semblait plus à l’avantage des bleus, mais ce n’était qu’en apparence puisqu’à la 59° Van Persie profite d’une main molle de Coupet pour inscrire le 2° but. J’ai cru à un moment que le match allait changer de visage, avec les (presques) nombreuses occasions et notamment la mains qui aurait du être sifflée (à quand la vidéo), j’ai même caressé l’espoir d’un match nul lorsqu’à la 71° Henry marqua sur une belle passe de Sagnol. Mais non, dans la foulée, Robben marque le 3° but pour l’équipe des pays bas, la messe était dite. Le dernier but à la 92° de Sneijder était presque anecdotique.

Alors que retenir de ce match ? Déjà, que les supporters Français étaient vraiment peu nombreux dans le stade (comment peut on expliquer cela ?), mais aussi que ce qui faisait notre force, à savoir la défense est clairement à la rue. On le sentait déjà lors des matchs de préparation, mais ça c’est confirmé. Si Evra a été convainquant, bien que impliqué dans le 2° but, ça n’a pas du tout été le cas de Malouda, qui est vraiment au fond du trou, tout comme Thuram. Sagnol n’a visiblement pas encore complètement retrouvé son niveau et sa qualité de centre. Je ne comprends pas non plus le choix de faire rentrer Gomis, ce qui a bouleversé l’organisation de jeu de l’équipe de France. En fait, la seule satisfaction de l’équipe de France a été Ribery, mais là encore, tout reposait sur lui, et il n’a pas pu faire de miracle.

Et maintenant ? C’est bien la question qu’on peu se poser. Si la France n’est pas encore éliminée, elle n’est plus maitre de son destint. Une victoire mardi des Roumains sur les Pays Bas (qui qualifiés d’office risque fortement de faire jouer son équipe B) et les champions du monde en titre et leurs dauphins peuvent faire leurs valises. Une première ! En fait, seule une victoire des Pays Bas et une victoire de la France sur l’Italie nous permettrait de rejoindre les quart de finale. Un match nul peut également nous qualifier, mais il faudrait que la Roumanie perde par plus de 3 but d’écart. Bref, c’est mal engagé, et les jours de Domenech à la tête de l’équipe de France risquent fort d’être comptés. Lui qui venait d’égaler le nombre de match passé à la tête de l’équipe de France de Jaquet et Lemerre (53 rencontre).

Enfin gardons quand même espoir et restons groupés derrière l’équipe de France elle en a bien besoin !

Dur rentrée en matière des bleus hier soir qui n’ont pu faire mieux qu’un match nul contre la très modeste équipe de Roumanie. Un résultat doublement inquiétant quand on sait que dans le groupe C dit « de la mort » l’équipe de Roumanie est celle qui est, sur le papier, la plus abordable, mais surtout parce que cette équipe de France n’a montré aucun fond de jeu ! Le match manquait cruellement de vitesse au point de me rappeler la pub pour un FAI « La vitesse vous manque ? » , les joueurs semblaient marcher dans du ciment, les attaquants complètement isolés.

Alors certes, les Roumains étaient regroupés dans leurs 16m (Coupet n’a pas eu à beaucoup travailler ce soir), ils manquait plusieurs cadres (et pas des moindres: Henry et Vieira), mais voilà Malouda était aux fraises, Anelka ailleurs, et Benzema encore endormi, heureusement que Makelele était là pour donner du jus, enfin vite fait. Alors comme les 60 millions de Français, je vais jouer au sélectionneur, mais quand même, pourquoi avoir passé du 4-4-2 au 4-2-3-1 avec le tout nouveau Gomis quand à 2 pointes on arrivait déjà pas à marquer ? Pourquoi faire jouer Ribery à droite quand au Bayern il brille à gauche et que justement Malouda brille par… heu… rien en fait ! Pour moi, si l’on devait jouer mon équipe seraient les suivantes :

Cas d’un 4-4-2
Henry Benzema
Ribery Govou
Makelele Vieira
Evra Abidal Gallas Clerc
Coupet
Cas d’un 4-3-2-1
Henry
Ribery Nasri Govou
Makelele Vieira
Evra Abidal Gallas Clerc
Coupet

En espérant que cela soit plus efficace contre les pays bas, qui au passage ont pulvérisé les champions du monde en titre 3-0 à la surprise général. Bon ça reste l’Italie, on ne va pas pleurer pour eux non plus ;-) Il est fort probable d’ailleurs que la qualification aux quarts de final ce joue entre l’Italie et nous. Le vrai match décisif sera donc mardi prochain. Malheur au vaincu donc, le perdant sera forcément éliminé.

Twitter
Recherche
Archives