Militant de la droite lyonnaise

Silvain Laignel

Après avoir relayé l’information dans cette note :Après sept ans d’investigations : mises en examen pour des élus de l’ère Mermaz, voilà les suite de l’affaire :

Après sept longues années d’investigations et l’ouverture d’une information judiciaire pour délit de favoritisme, huit proches de Louis Mermaz, l’ancien maire PS de Vienne, devront bel et bien répondre de « favoritisme », « faux », « recel » ou « complicité » devant le tribunal correctionnel de Grenoble. Ainsi en a décidé la juge d’instruction grenobloise, Anne Triolet, qui vient de renvoyer devant la justice les huit mis en examen dans l’affaire dite des marchés publics de la ville de Vienne.

[…]

Il s’agit d’élus de l’ère Mermaz, de fonctionnaires et de chefs d’entreprise viennois.
Parmi eux, trois personnalités de la municipalité de Louis Mermaz : Gérald Eudeline, alors premier adjoint et président de la commission d’appel d’offres, Joël Grabarczyk, adjoint aux finances et membre de cette même commission et Gilbert Frenay, adjoint chargé au logement, également membre de la commission. On retrouve aussi deux de ses plus hauts collaborateurs à la mairie : Jean-Mary Lamarche, alors directeur des services techniques de la ville, et Jean-Michel Capelle, alors responsable service achats de la municipalité.

[…]

Bien entendu, comme tout citoyen, les personnes renvoyées en correctionnelle bénéficient de la présomption d’innocence.

Lire la suite ici.

A noter que parmi les personnes renvoyées en correctionnelle, une d’entre elle figurait sur la liste socialiste aux dernières élections municipales. D’ailleurs, l’ancienne tête de liste Mr Laignel ne manquait pas de compliment à son sujet : Gérald Eudeline, « le respect et l’expérience ».

Twitter
Recherche
Galerie photo
Archives